Jacques Derrida: Adieu à Emmanuel Lévinas

Jacques Derrida: Adieu à Emmanuel Lévinas

pour traverser la parole, là où les mots nous manquent

un oui inconditionné
un oui plus ancien que la spontanéité naïve

la sainteté de l’autre
la mort que « nous rencontrons » « dans le visage d’autrui », comme non-réponse

Autrui m’individue dans la responsabilité que j’ai de lui.

Link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>